7 raisons de Profiter des parcs d’attractions seul

Publié le : 14/02/2024
221 vues

Les parcs d’attractions c’est le temple des familles et des couples, mais se pourrait-il que l’expérience soit tout aussi enrichissante, voire meilleure, lorsqu’on les visite en solo ? Nous sommes le 15 février, la Saint-Valentin est (enfin) terminée, et nous avons décidé de nous pencher sur les bonnes raisons d’aller faire un parc d’attraction seul, en bon célibataire. Même si cela peut paraître saugrenu pour certains, il y a de nombreux avantages à ne pas embarquer tata Huguette qui a peur dès qu’une attraction est à 10 cm du sol, la petite Juliette qui veut faire les poupées en boucle, ou Enzo, 12 ans, qui ne veut faire que les roller coasters parce que le reste, c’est pour les bébés. Nous allons essayer d’explorer dans cet article, pour votre plus grand bonheur, les 7 raisons de profiter des parcs d’attractions seul !

Image d’illustration générée par Midjourney d’une personne qui ne comprend pas comment ce parc d’attraction est foutu …

Les files single rider vous tendent les bras

C’est le grand bonus : si vous êtes seul, vous pouvez emprunter les files single rider quand elles sont disponibles. Cela vous permettra de gagner un temps considérable quand ces dernières sont bien gérées. Peut-être même que vous pourrez faire la rencontre d’autres personnes seules, mais cela mettrait fin directement à notre article, alors non, ne parlez à personne !

Les fast pass, c’est moins cher seul

Payer un seul Fast Pass, c’est moins cher que de payer pour deux. Notre équipe d’ingénieurs s’est penchée sur le sujet et cela nous permet de vous l’affirmer sans aucun détour : c’est vrai. De façon générale, tout est moins cher seul qu’à deux. Les restaurants, les entrées… C’est donc un bon moyen, si vous êtes un peu radin, d’économiser.

Image d’illustration générée par Midjourney d’une personne seule qui s’amuse beaucoup trop. Ne la regardez pas trop longtemps, ça devient flippant.

Manger quand personne d’autre ne mange et gagnez du temps

Si votre passion, c’est de manger, passez au point suivant. Selon le parc dans lequel vous vous trouvez, vous n’allez pas forcément pouvoir profiter d’une très grande gastronomie ; autant se rabattre sur quelque chose de simple, de bon, et de rapide. Vous pourrez le faire à un moment où personne ne mange et profiter de la pause de midi pour enchaîner les attractions.

Fini aussi les décisions interminables : papa veut un burger mais maman veut une fondue savoyarde et les enfants veulent une pizza avec les oreilles de Mickey. Vous choisissez, pas de compromis, en deux minutes c’est plié.

Image d’illustration générée par Midjourney d’une personne qui mange dans un restaurant beaucoup trop thématisé. Mais à qui est cette deuxième assiette ?

Partager un ride avec un ou une inconnue

Vous serez régulièrement amené à vivre une expérience courte et intense avec un ou une inconnue. Il est vrai que selon la personne, votre expérience va radicalement changer (et c’est un pro des baby switch qui vous parle). Voici un petit guide de survie sur comment partager un ride avec un ou une inconnue :

Dites bonjour, ça ne coûte rien et vous allez rapidement être fixé.

Si la personne ne dit pas bonjour, essayez « Hello », « Ola »… sinon, cette personne ne veut pas vous parler. Profitez seul de l’attraction sans remords.

Si la personne vous répond, c’est le début d’une aventure palpitante. Échangez quelques mots sur l’attraction. Voici un guide dans le guide des phrases qui vous permettront d’engager une conversation (attention, il y a un piège) :

  • C’est la première fois que vous faites cette attraction ?
  • J’adore cette attraction.
  • Saviez-vous que… (faites valoir vos connaissances, peut-être que vous allez passer pour quelqu’un de chiant, mais si vous racontez bien, peut-être pas).
  • Vous avez vu la dernière vidéo d’EDB sur l’ACCIDENT dans un PARC D’ATTRACTIONS en Espagne ?
  • Vous êtes sûr que votre harnais est bien bloqué ?

Bravo, vous avez engagé la conversation. Il sera moins gênant pour vous deux de hurler, rire et pleurer pendant l’attraction.

Il faut maintenant parler d’un moment douloureux : la séparation. Vous avez vécu tellement de choses ensemble, mais chacun doit poursuivre sa route. Peut-être vous recroiserez vous fortuitement dans le parc et vous pourrez alors évoquer le bon vieux temps avec un sourire complice…

Restez tard et venez tôt

C’est vous qui choisissez, on sait très bien que quand on part à plusieurs, on attend toujours les mêmes le matin et que c’est toujours les mêmes qui veulent partir tôt avant le spectacle parce que le petit n’a pas fait ses devoirs ou qu’il fait trop froid, ou encore que les spectacles, c’est nul. Vous serez déchargé de tous ces inconvénients.

Oui je parle bien de ce spectacle

Faites ce que vous voulez dans les files d’attente

On n’y pense pas souvent, mais quand vous faites des files d’attente à plusieurs, c’est mal vu de ne pas entretenir la conversation et de s’enfermer sur son téléphone. Vous devez abonder à la dynamique du couple ou du groupe alors que 1h57 pour faire une attraction sur une tortue dans le noir, c’est long quand même. Mais pourquoi ne pas rattraper les 250 films Marvel que vous n’avez pas encore vus, accompagnés des séries qui permettent de bien comprendre tous les détails de cet univers ? Par contre, munissez vous d’un casque ou d’AirPods, ne soyez pas un goujat.

Image d’illustration générée par Midjourney d’un jeune qui attend

Refaites 20 fois une attraction si vous aimez ça

Vous n’aimez pas être jugé ? Refaites 12 fois Avengers Assemble: Flight Force parce qu’au fond, vous aimez ça, même si ils ont dit que c’était nul sur internet.

À propos de l'auteur :
Raphaël Couloud