C’est quoi les oreilles jaunes qui se sont rassemblées à Disneyland Paris ?

Publié le : 25/10/2022
977 vues
Parc Disneyland Paris
Parc Disneyland Paris

Tout commence avec le pass annuel Disneyland Paris, ce fameux « Ticket d’or » comme aime l’appeler la presse, qui permet d’accéder au parc sans avoir à acheter des places à chaque visite.

Aujourd’hui il existe 4 pass annuels : Discovery, Magic Flex, Magic Plus et Infinity alant de 229€ à 499€. Dans le cas du passe Infinity vous avez accès au parc 365 jours / an. Mais pour cela il faut réserver ses visites dans le parc et le nombre de places est limité, c’est là que les problèmes commencent.

Un système de réservation créé pendant le COVID 19

Ce système de réservation existe depuis le COVID 19 et n’a pas été supprimé depuis. Il faut noter aussi qu’il n’est pas possible de réaliser plus de 3 réservations simultanées.

Toutes ces contraintes créent plusieurs problèmes auprès des possesseurs du pass :

  • De très nombreux week-ends sont complets et non réservables alors que Disneyland Paris vend toujours des billets aux visiteurs, il ne reste donc plus qu’à poser des jours en semaine pour venir au parc.
  • Si vous êtes plusieurs amis vous n’êtes pas sûr de pouvoir venir ensemble.
  • Certains pass réservent mais ne viennent pas ce qui n’améliore pas la jauge.
  • Il n’est pas possible de réserver trop longtemps à l’avance donc tout se remplit très vite
  • Il n’est pas possible d’aller à Disneyland sur un coup de tête, il faut s’y prendre à l’avance.

Pour ces raisons un mouvement qui se nomme les oreilles jaunes (en référence aux gilets jaunes je pense que tout le monde avait compris) s’est formé dans l’objectif de se rassembler à l’entrée du parc pour exprimer leur déception. Ce mouvement a été initié par le Youtubeur et Streamer sur Twitch Gérôme Henriey alias « Gêrome en live » qui explore entre autres les parcs d’attractions en vidéo et notamment Disneyland Paris avec un ton humoristique loin des youtubeurs pro Disney souvent trop lisse (il s’en moque d’ailleurs ici).

Le principal objectif de ce rassemblement (et non manifestation comme le précise les organisateurs) est de provoquer une réaction de Disneyland Paris. L’idéal serait l’augmentation de la jauge de réservation pour les pass annuels ou au moins de la transparence quant au nombre de places entre autres propositions (ou juste un mot de la part de Mickey, quelque chose quoi …).

Gérôme Henriey est conscient qu’il y a des problèmes plus important dans la vie mais après tout si on a le droit de gueuler contre la dernière trilogie Star Wars ou le potentiel départ de Mbappé du PSG pourquoi pas contre le pass annuel, chacun ses loisirs !

Ce rassemblement à lieu car les mails envoyés au parc restent sans réponse, le compte twitter du parc reste aussi muet. L’idée est de faire réagir les médias pour provoquer une réaction de la part de Disneyland Paris. 2000 personnes ont adhéré au projet et 200 ont promis de s’y rendre, alors au final qu’en est-il de ce rassemblement ?

Un rassemblement de 70 personnes avant l’entrée du parc

Ce sont d’après les organisateurs une centaine de personnes avec 70 à 80 personnes en même temps sur place qui se sont rassemblés ce samedi 22 octobre à 14 heures. Il faut rappeler que l’événement a fait l’objet d’une autorisation à la préfecture et a donc été encadré par une petite dizaine de membres des forces de l’ordre. Tout s’est déroulé sans gêner le parc et les visiteurs, ce qui était un des objectifs énoncé par les organisateurs.

Le rassemblement s’est déroulé devant la gare SNCF pendant 2 heures. Disneyland paris a renforcé sa sécurité avec des fouilles ne laissant pas passer de signe évoquant les oreilles jaunes dans le parc. Au dire des organisateurs des membres de la sécurité de Disneyland étaient sur place en civil.

Disney n’a pas donné de réponse et les protagonistes disent être plus déçus par Disneyland Paris qu’en colère. Ils évoquent la possibilité d’autre rassemblement mais pas forcément porté par Gêrome alors que ce dernier évoque un autre combat cette fois-ci contre les revendeurs (On vous renvoie à notre article sur le Monopoly Disneyland Paris).

Gêrome évoque sa déception car il espérait au moins 200 personnes, mais sa satisfaction d’avoir fait déplacer des médias comme le Parisien entre autres.

L’événement a évidemment apporté son lot d’insultes et de moquerie sur les réseaux presque toutes anonymes à l’intérieur de la communauté des possesseurs de pass annuel. Certains ayant peur de contrarier le parc et se voir retirer leur pass annuel n’ont pas souhaité participer au mouvement.

Que restera-t-il de ce mouvement ? Pour le moment difficile à dire, ici on suivra son évolution avec intérêt.

Pour la petite histoire nous n’avons pas de pass annuel dans l’équipe, nous ne sommes pas insidears (Influenceurs adoubé par Disneyland Paris pour faire simple) et Disneyland Paris ne nous verse pas d’argent pour faire de la publicité.

Nous en parlons 3 jours plus tard, je sais on est à la bourre, mais faites des enfants et on en reparlera ! 😅

Et vous que pensez-vous de ce mouvement ?

À propos de l'auteur :
Raphaël Couloud
Parc Disneyland Paris