Imagiland : Le parc d’attractions sur la BD prévu pour 2023 ?

Publié le : 19/03/2022
1712 vues

Imagiland c’est un projet de parc d’attractions dédié à l’univers de la bande dessinée franco-belge, ce dernier devait à l’origine être construit à Angoulême en 2023. Au départ le parc annonce 14 attractions phares, un parc nature avec des activités extérieures et des nocturnes.

En octobre 2020 les élus donnent leur soutien au parc. Depuis, le projet a connu de nombreux contretemps et nous profitons de cet article pour faire un point.

Pour commencer, la société chinoise Dragontoon n’est plus l’investisseur principal du futur parc Imagiland. La banque des territoires ne l’a pas jugée assez fiable. Les travaux sont donc repoussés à l’automne 2022, a minima (donc potentiellement beaucoup plus tard).

Les montagnes russes Boule et Bill et le parc de jeux Marsupilami, ce n’est donc pas pour tout de suite.

Projet initial abandonné depuis

Un projet plus modeste pour imagiland

Le volet financier est donc repris en ce moment par le porteur du projet, présent depuis le début: l’Adim, une filiale du groupe Vinci dédiée aux activités immobilières. De nouveaux investisseurs seraient déjà entrés dans la boucle.

Ces nouveaux investisseurs planchent en ce moment sur un nouveau projet plus modeste et présenteront les nouveaux plans après l’été 2022. La taille du terrain n’a quant à elle pas diminué et reste de 12 hectares dans les anciennes carrières Lafarge, au lieu-dit Brousse-Marteau.

Pour le moment il n’y a aucunes informations supplémentaires sur les licences et les attractions qui devraient composer le parc.

Le projet Imagiland rencontre aussi une opposition locale du collectif ImagiNon et une tribune signée par 51 auteurs de BD s’associe à ce mouvement.

Des licences d’un autre temps

On ne va se mentir, je suis un grand fan des BD franco-belges. Boule et Bill et Gaston Lagaffe ont bercé mon enfance. L’idée est attrayante mais les enfants connaissent peu ces deux licences et le cinéma ne leur a pas fait honneur ces dernières années. Malgré tout un parc d’attractions ne repose pas entièrement sur des licences (CQFD Phantasialand).

Rappelons qu’un parc sur la BD franco-belge existe déjà en France : Le Parc Spirou. Ce dernier exploite les licences de Spirou, le Marsupilami, Lucky Luke, Boule et Bill, Kid Paddle et Gaston Lagaffe.

Sources :

https://www.charentelibre.fr/charente/la-couronne/imagiland-a-la-couronne-l-investisseur-chinois-ecarte-du-projet-du-parc-bd-6547568.php

https://www.charentelibre.fr/charente/la-couronne/imagiland-l-investisseur-devoile-ses-cartes-6022630.php

À propos de l'auteur :
Raphaël Couloud