Le projet pharaonique London Resort annoncé pour 2025, c’est quoi ?

Publié le : 02/01/2022
1086 vues
London Resort 2025
London Resort 2025

Le London Resort est un projet de parc à thème se situant à Swanscombe dans le Kent. Ce projet a été annoncé le 8 octobre 2012 pour une ouverture prévue d’abord en 2019 puis en 2024, mais suite à des retards dans le projet, on annonce une ouverture en 2025.

Le projet est en constante évolution et l’impact du COVID 19 sur le projet n’est pas encore totalement connu. Les partenaires se retirent et reviennent sur le projet (comme Paramount par exemple), il est possible que les annonces et les dates ci-après soient modifiées dans les mois qui suivent.

Originellement connu sous le nom de London Paramount Entertainment Resort, le projet ayant reçu l’aval de Paramount Pictures pour utiliser ses licences. En juin 2017, Paramount se retire du projet pour y revenir finalement en juin 2019. Les attractions auront donc le droit d’utiliser les licences des films de Paramount Pictures.

Le projet a été annoncé pour la première fois en 2012, année de lancement du projet, il est annoncé que le complexe comprendrait le plus grand parc aquatique d’Europe qui sera ensuite abandonné en 2015, des théâtres, des salles de concerts, des attractions, des cinémas, des restaurants, des lieux réservés aux évènements et des hôtels. Allié au projet, une école de formations pour les secteurs du divertissement et de l’hôtellerie, un parc rural, un musée consacré aux sciences et à l’éducation et « le plus grand centre de performance artistique d’Europe ». Avec une date d’ouverture initialement prévue en 2019, le parc pouvait accueillir jusqu’à 27,000 employés. L’échéance a toutefois été reportée à 2024 à cause des nombreux problèmes de stationnement que le projet soulevait, pour finalement être reporté à 2025.

Le projet est en proie à des retards dus à la pandémie, à des désaccords avec les habitants et aux lois sur la protection de la faune. En effet en novembre 2021, une partie de la zone a été désignée site d’intérêt scientifique spécial (SSSI) en raison d’un certain nombre d’espèces rares dans la région (pratique courante quand on souhaite retarder un projet de construction). Mais le mois suivant, le patron du London Resort, Py Gerbeau, a confirmé que les travaux commenceraient l’année prochaine.

Il a été révélé le 31 décembre 2021 qu’il prévoyait désormais d’ouvrir les portes du parc au public en 2025.

Parallèlement à l’annonce sur le compte Twitter du parc, il nous livre une impression d’artiste d’une nouvelle partie du parc très ambitieuse. Il montre un dragon cracheur de feu au sommet d’un château géant entouré de tourelles.

Le projet de ce parc à thème est énormément soutenu par le gouvernement britannique. Il deviendra le premier projet commercial à recevoir le Nationally Significant Infrastructure Project, un statut qui permet aux constructeurs d’outrepasser certaines obligations locales.

Ce projet ralliera de nombreux partenaires que ce soit Aardman Animations (retirés du projet en 2019), British Film Institute (retirés du projet en 2019), BBC Studios ou encore ITV Studios. Ces partenariats ont pour objectif de faire rayonner la culture britannique.

Doctor Who, Sherlock et Top Gear, toutes produites par BBC Worldwide, seraient attendus sous forme d’attractions. On pourra aussi possiblement, compter sur Thunderbirds ou encore Robozuna, issus du catalogue de ITV.

Un parc écologique

En 2019, un partenariat avec EDF est annoncé pour créer « le parc le plus écoresponsable du monde ». Dans le cadre d’une concession de 25 ans, EDF Energy construira, possédera et exploitera les installations de production et de stockage d’énergie renouvelable sur place pour le London Resort, et conclura un accord d’approvisionnement en énergie renouvelable de 25 ans pour fournir tous les Besoins énergétiques du parc. Cet accord est considéré comme une première pour l’industrie mondiale du tourisme.

Toute l’énergie nécessaire au parc sera générée sur place avec des technologies à faible émission de carbone et renouvelables, telles que des panneaux solaires.

Les solutions incluront des points de recharge pour véhicules électriques et le stockage de batteries alors que le complexe londonien poursuit l’objectif de zéro émissions.

Un parc gigantesque

Le parc inclura différents lands :

  • Starport : Land consacré à la science-fiction
  • The Jungle : Land recréant une forêt et une architecture Maya dans un univers moderne
  • The Isles : Land mélangeant architecture moderne et univers fantastique
  • The Kingdom : Land consacré aux chevaliers et à l’Angleterre
  • The Woods : Land consacré à la littérature fantastique et aux contes de fées
  • The Studio : Land consacré aux blockbusters et aux films d’action
  • High Street : Entrée du parc, ce sera une grande place qui guidera les visiteurs à travers les hôtels, restaurants et magasin
  • Base Camp : Une zone dédiée aux dinosaures qui aura pour objectif de plonger les visiteurs dans l’aire du Jurassique. La zone n’est pas présentée sur le plan ci-dessous qui date du 05 décembre 2019 peut-être obsolète donc.

Base Camp : Un jurassic park ?

London Resort a annoncé en octobre 2021 le premier land : « Base camp » qui ouvrira ses portes en 2024, dédié aux dinosaures et aux créatures préhistoriques.

Situés dans le coin nord-ouest du complexe, les plans du terrain comprennent deux montagnes russes, dont l’une sera basée sur le Quetzalcoatlus, l’un des plus grands reptiles ailés connus.

Situé sur 1 km de piste, il vise à être l’une des montagnes russes les plus rapides d’Europe, atteignant des vitesses supérieures à 110 km/h.

La deuxième montagne russe sera une balade familiale, avec une expérience beaucoup plus détendue, tandis qu’un Dark Ride immersif et interactif utilisera la technologie pour montrer aux invités comment interagir avec les dinosaures tout en menant une mission scientifique.

Il y aura également une expérience de spectacle sur scène de 1 500 personnes et un « site de fouilles actif » où les invités pourront s’essayer à la paléontologie en creusant pour trouver des fossiles de dinosaures, en escaladant des murs et la présence de tyroliennes.

Les expériences culinaires comprendront deux restaurants, dont l’un sera basé sur « le bord d’une falaise sous-marine » avec des baies vitrées.

Les convives pourront voir les dinosaures de près avec des créatures marines préhistoriques derrière la vitre, comme les Ichthyosaures.

« La conception de base camp est basée sur une philosophie de ce à quoi pourrait ressembler une réserve naturelle préhistorique, moderne », a déclaré PY Gerbeau, PDG de London Resort.

Cependant, contrairement à « Jurassic Park » les choses ne vont pas mal tourner. Il s’agira plus d’explorations pacifiques.

London Resort sera le premier parc en Europe à être construit à partir de zéro depuis Disneyland Paris en 1992, ce qui lui a valu d’être cité comme le « Disneyland britannique ».

Ce sera à terme un complexe de deux parcs, avec l’ouverture du premier en 2025 et le second prévu en 2029 (sans doute reporté).

Mais on en est où ?

Fin décembre 2021 on nous annonce une ouverture en 2025 du premier parc.

En octobre 2021 « London Resort » a publié un communiqué annonçant les trois entreprises sélectionnées pour aider à créer le premier parc à thème. Il s’agit là d’une première phase de sélection : Electrosonic, Garmendale et Katapult.

65 autres entreprises, dont plus de la moitié sont britanniques, ont été informées qu’elles étaient en lice pour travailler sur ce qui est présenté comme l’un des projets de loisirs les plus ambitieux à entreprendre au Royaume-Uni et en Europe.

Electrosonic a fourni des solutions audio, vidéo et de contrôle de spectacle complètes à l’échelle du parc pour le tout premier parc à thème de la marque Warner Bros.

Garmendale Engineering est une entreprise familiale fondée en 1980. Située en bordure du Peak District, elle est reconnue comme un leader mondial dans la fabrication de systèmes de manèges pour parcs à thème tels que Universal Studios, Merlin Entertainments et Parques Reunidos Group.   

Les créateurs d’attractions à thème international, Katapult, ont été créés en 2001 ils travaillent avec The LEGO® Group, Cartoon Network, Warner Bros et BBC.

Que faut-il en penser ?

Difficile à dire, pour le moment les retards s’accumulent, mais le Covid 19 en a provoqué partout.

Le projet semble être passé par plusieurs phases dans lesquelles des partenaires se sont d’abord engagés pour ensuite se désengager. Aujourd’hui le projet semble en marche mais la promesse et les attentes sont pharaoniques et les dernières annonces ne sont pas rassurantes. Même s’il semble cohérent que le royaume uni veuille se doter d’un parc pouvant rivaliser avec Disney. Nous réserverons donc notre jugement en attendant de nouvelles annonces.

À propos de l'auteur :
Raphaël Couloud
London Resort 2025